Motivations

daily-motivation-910

La motivation en contexte scolaire se définit "comme un état dynamique qui a ses origines dans les perceptions qu'un élève a de lui-même et de son environnement et qui l'incite à choisir une activité, à s'y engager et à persévérer dans son accomplissement afin d'atteindre un but." La motivation en contexte scolaire - Roland Viau




✓  Percevoir la valeur d'une activité

Les buts sociaux (envie d'être intégré dans le groupe-classe) ne suffisent pas. Il faut aussi que l'élève ait des buts scolaires: envie de progresser (buts d'apprentissage) ou envie d'être reconnu, félicité (buts de performance).  

L'apprentissage doit être valorisé par l'élève qui doit s'y engager pour acquérir des connaissances. Pour cela, il faut éviter de tout évaluer et valoriser ainsi le droit à l'erreur.

Les adultes (parents, enseignants) veilleront à ce que les buts scolaires (apprentissage et performance) s'inscrivent dans une perspective future.


✓  Percevoir sa propre compétence à l'accomplir

4 sources: 

• les performances antérieures 

• l'observation et l'exécution d'une activité par d'autres personnes 

• la persuasion 

• ses réactions physiologiques et émotives 

Quelques préconisations:

Les jugements émis, les modes d'évaluation et les commentaires influent fortement l'opinion du jeune. 

Compte tenu de la difficulté à percevoir sa propre compétence, l'enseignant ou le parent essaiera de fournir aux élèves des outils d'auto-évaluation appropriés. Cela leur permettra d'apprendre à devenir compétents, ce qui est plus efficace que de tenter de les persuader qu'ils le sont !!


✓  Percevoir la "contrôlabilité" de son déroulement et de ses conséquences

L'élève doit être convaincu que les outils et les méthodes qu'il utilise sont efficaces. 

Si l'élève estime que les causes d'un échec sont internes, modifiables et contrôlables, il se jugera capable de remédier au problème.


© Frank MANGIN 2018