Désirs ou besoins ?

Il appartient aux adultes de veiller à la satisfaction des besoins de l’enfant et non à leurs désirs, qui parfois les masquent et les déforment.

Désirs Les désirs peuvent s’exprimer et se définir, c’est en ce sens qu’ils sont conscients, mais leur origine est inconsciente.

Besoins : Les besoins sont exprimés par le cerveau inconscient sous forme 

d’émotions qui en signalent la présence, leur satisfaction ou leur non satisfaction.

 A la différence de la satisfaction des besoins, l’accomplissement des désirs ne permet pas forcément d’accéder à l’épanouissement


La pyramide des besoins schématise une théorie élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow sur la motivation. L’article où Maslow expose sa théorie de la motivation, A Theory of Human Motivation, est paru en 1943.La pyramide est constituée de cinq niveaux principaux. Nous recherchons d’abord, selon Maslow, à satisfaire chaque besoin d’un niveau donné avant de penser aux besoins situés au niveau immédiatement supérieur de la pyramide.

1-Besoins physiologiques : manger, boire, respirer, dormir, se vêtir, activité sexuelle..

2-Besoins de sécurité et de protection : bonne santé, logement, stabilité d’emploi, entourage, argent…

3-Besoins d’appartenance, besoins sociaux :besoin d’aimer et d’être aimer, affection, vie sociale, amis, appartenir à un groupe, partager, communiquer…

4-Besoins d’estime : estime de soi, estime des autres, respect des autres, être reconnu, exprimer ses compétences, avoir de l’indépendance…

5-Besoins d’auto-accomplissement : s’épanouir, méditer, approfondir sa culture, être consulté et écouté, autonomie, vivre sa passion, développement personnel…

Toutefois il a été montré qu'à un moment donné, ces besoins peuvent être simultanés voire contradictoires…C’est sur cette distinction que s’appuie le modèle de McClelland, psychologue qui étudie dans les années 60.

Dans ce modèle, tout le monde ressent trois besoins fondamentaux, non hiérarchisés et non exclusifs, que l’on en soit conscient ou non :

  • Le besoin d’accomplissement (fixer des objectifs, développer des actions, éviter l’échec, relever des défis…)
  • Le besoin d’appartenance (se sentir appartenir à un groupe, se sentir apprécié tant dans la sphère privée que professionnelle)
  • Le besoin de pouvoir (proposer aux autres, influencer et contrôler)


La base de sa théorie de la motivation par l’accomplissement considère que l’essentiel de la motivation est enraciné dans la culture d’appartenance d’un individu.

Où en êtes vous dans la satisfaction de ces besoins ? 

Où en est ce jeune dans la réponse à ces besoins ?

© Frank MANGIN 2018